Accompagnement de l’Orfèvrerie d’Anjou dans sa stratégie de développement

Créée il y a plus de trois siècles, l’Orfèvrerie d’Anjou vit un moment clé de son existence en renforçant son activité autour de son cœur de métier : la création d’objets promotionnels et le packaging dans le secteur du luxe.

Publié le 21 août 2018

Ses dirigeants, Christophe Dubois et son nouvel associé Arnaud Montfort, souhaitent également développer la marque OA 1710 et ses produits originaux, ainsi que des activités telles que la création de trophées, de la conception jusqu’au produit fini. L’augmentation de capital constitue la première pierre pour développer cette nouvelle stratégie.

Pour cela, elle est accompagnée par un premier dispositif régional, le Fonds Pays de la Loire Croissance. « Ce fonds, qui regroupe entre autres BPI France et la Région, permet de construire sur le long terme et de bénéficier des différents retours d’expérience », souligne Christophe Dubois.

L’entreprise va bénéficier ensuite du soutien de la Région des Pays de la Loire pour moderniser son outil de travail et réorganiser toute sa production. Mobilisée via le développeur économique de l’Agence régionale en Maine-et-Loire, Gonzague Mannessier*, l’aide porte principalement sur les coûts induits par l’achat de nouvelles machines et le déménagement prévu pour 2019.

Accompagnement de l’investissement et de la réorganisation

« Pour cette seconde phase, après l’augmentation de capital, l’accompagnement régional intervient en deux temps », explique Gonzague Mannessier. La priorité porte sur l’achat de nouvelles machines de polissage et de gravure pour un total de 600 000 €. L’aide régionale prend la forme de subventions et de prêts dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) de l’Industrie du Futur. « Avec ce dispositif, la Région prend en charge une partie des coûts annexes liés à l’achat de ces machines, poursuit Gonzague Mannessier, pour les phases d’intégration, de test ou encore pour la formation du personnel ».

Le second volet de l’accompagnement porte, lui, sur la réorganisation de la production avec le déménagement de l’entreprise en 2019 à Saint-Léger-des-Bois. Là encore, la Région ne finance pas le nouveau bâtiment en lui-même, mais contribue au financement d’une partie des coûts induits.
« Grâce à sa bonne connaissance des entreprises locales, Gonzague Mannessier est un excellent relais sur le terrain, souligne Christophe Dubois. Il nous a mis en contact avec les responsables du secteur de l’industrie à la Région qui se sont déplacés dans l’entreprise pour connaître nos besoins. Tout s’est fait de manière très rapide. Dans le cadre de notre projet, c’était essentiel. »

www.oa1710.com/fr

 

Un réseau de développeurs économiques en Pays de la Loire

Avec l’application du 3e volet de la loi NOTRe (Nouvelle Organisation Territoriale de la République) début 2017, les régions sont devenues chefs de file des actions en matière de développement économique sur leurs territoires, en lien direct avec les EPCI (Établissements Publics de Coopération Intercommunale), chargés des aménagements fonciers et immobiliers.

En Pays de la Loire, un réseau de développeurs économiques a été mis en place par l’Agence régionale en début d’année 2017, pour une action au cœur des territoires. Ils accompagnent les entreprises ligériennes dans leurs projets de développement économique (croissance, recrutement, diversification…) et agissent comme de véritables intégrateurs de solutions en proposant des solutions globales (conseil, relais avec les services de la région, identification des acteurs les plus adaptés et des aides financières disponibles). Ils sont également chargés de faciliter l’implantation de nouvelles entreprises sur le territoire.

 

Retrouvez ici la carte de répartition des développeurs économiques sur le territoire des Pays de la Loire.

* Gonzague Mannessier exerce en Maine-et-Loire, sur les Communautés de communes de Loire Layon Aubance, Anjou Bleu Communauté, Vallées du Haut Anjou, Anjou Loir et Sarthe et sur le territoire d’Angers Loire Métropole.